Générativité du brand content et constitution d’un patrimoine de contenus

Par Pascal Somarriba et Daniel Bô

Les stratégies de contenus doivent idéalement se développer et s’approfondir dans la durée avec une logique de démultiplication et de constitution de patrimoine. Voici un article écrit à quatre mains dans la foulée de la conférence du 6 décembre sur le brand content stratégique.

Tout d’abord, soulignons que la plateforme de brand content doit être générative dès sa définition.

– Le brand content génératif

On parle de « générativité » du brand content pour désigner la capacité en amont d’entrevoir le potentiel de développement, dans le temps et sous des formes diverses (multi touchpoint), d’une plateforme de Brand content ou d’un projet culturel de Marque.  Dès la définition, il faut donc envisager le déploiement du contenu dans un plan événementiel et de développement, en association avec des produits, services et manifestations de la marque. Le brand content permet une multiprésence sur tous les points de contact et un rayonnement de la marque beaucoup plus fort que le marketing traditionnel.

La politique de contenu de Leclerc autour du pouvoir d’achat a démarré avec le blog du président avant de donner naissance à une myriade d’initiatives. IBM avec Smarter Planet a initié une politique de contenu foisonnante avec différentes thématiques (Smarter City, Retail Business Club, Genographic, etc) et une palette de supports (magazine imprimé, documentaires, conférences, sites thématiques, etc). Lire la suite

Publicités